» LOG IN to write comment.

etipi Photo de Rupi Kaur, censurée 2 fois par les veilleurs d'IG, puis définitivement validée. 3d
  •   etipi Selon RenĂ© Girard "on" isolait les femmes qui avaient leurs rĂšgles ("on" les dĂ©crĂ©tait tabou) par peur de la contagion mimĂ©tique. Le sang appelant le sang, "on" avait peur que d'autres fassent couler le sang par des actions trĂšs violentes... 3d
  •   cybermoitie Pile poil avec mon cycle !!! 2d
  •   etipi @cybermoitie le mimĂ©tisme a encore frappĂ©. Il paraĂźt que dans les couvents toutes les bonnes sƓurs ont leurs rĂšgles en mĂȘme temps... 2d
  •   cybermoitie C'est ca... Une histoire de lune.... 2d
  •   etipi @cybermoitie La « mĂšre » yin cosmique aurĂ©olĂ©e de mystĂšre est dotĂ©e de puissants pouvoirs sources d'aurĂ©oles au lit... đŸ˜Žïž 2d
  •   etipi Jadis du fait des nombreuses grossesses ou de la longue durĂ©e de l'allaitement, les femmes Ă©taient rarement rĂ©glĂ©es. Nous sommes passĂ©es en deux siĂšcles de trente cycles par vie Ă  plus de quatre cent cinquante voire six cents. 2d
  •   sabinepi Non ce n est pas une histoire de lune, mais de phĂ©romones .. 2d
  •   etipi @sabinepi oui mais... L'action Ă©ventuelle des phĂ©romones dans l'espĂšce humaine fait l'objet de controverses, puisque l'organe vomĂ©ronasal n'existe pas chez l'adulte. Toutefois, chez la souris, certaines phĂ©romones peuvent activer des rĂ©cepteurs prĂ©sents dans l'Ă©pithĂ©lium olfactif. 2d

» LOG IN to write comment.

etipi Ce bon coin... est dans Leboncoin 4d

» LOG IN to write comment.

etipi NYPD: At least 30 injured in East Village building explosion, collapse, and fire in Manhattan. East 7th St & 2nd Av.
9:09 PM - 26 Mar 2015
5d
  •   sylviamari91 Impressionnant !! 4d
  •   etipi "Tout en trempant le croissant dans le cafĂ© au lait et donnant des pichenettes Ă  son journal pour qu’il pĂ»t se tenir grand ouvert sans qu’elle eĂ»t besoin de dĂ©tourner son autre main des trempettes, elle disait : « Quelle horreur ! Cela dĂ©passe en horreur les plus affreuses tragĂ©dies ». Mais la mort de tous ces noyĂ©s ne devait lui apparaĂźtre que rĂ©duite au milliardiĂšme, car tout en faisant, la bouche pleine, ces rĂ©flexions dĂ©solĂ©es, l’air qui surnageait sur sa figure, amenĂ© probablement lĂ  par la saveur du croissant, si prĂ©cieux contre la migraine, Ă©tait plutĂŽt celui d’une douce satisfaction." Proust 4d
  •   etipi @sylviamari91 indeed ! 😟 4d
  •   etipi Le sublime dans la tragĂ©die est le sentiment (que l’on a vraiment) que l’existence humaine est un cortĂšge de souffrances, d’erreurs et de tout quoi
 Il est sublime de voir un hĂ©ros qui court Ă  sa perte, sachant que la vie c’est ça, que la vie ça n’est que ça
 et on en Ă©prouve du plaisir, c’est tout le paradoxe de la contemplation esthĂ©tique. (Schopenhauer revisitĂ©) 4d
  •   etipi Le spectacle de la tragĂ©die est une propĂ©deutique Ă  la pitiĂ©. Comprendre dans un premier temps les souffrances d’autrui et peut-ĂȘtre dans un second temps, de les allĂ©ger... 4d
  •   etipi #uneexpressionuneimage Laisser un copilote dĂ©pressif transformer le cockpit en panic-room, laisser des ouvriers travailler sur un chantier dĂ©clarĂ© hyper-dangereux : est-ce ĂȘtre complĂštement barrĂ© Ă  l'ouest ?! 4d
  •   ifsyouwant 13h

» LOG IN to write comment.

etipi Warning... Warning... Warning... 5d
  •   spihen @etipi tu fais de la concurrence Ă  Spielberg :-) ??? 5d
  •   etipi @spihen les frĂšres LumiĂšre plutĂŽt... J'en suis restĂ© au temps du cinĂ©ma sourd enfin muet... faut que je colle la musique des dents d'la mer... T'as raison 🐋🐋🐋🐋 5d
  •   etipi But i'm happy to said everyone on scene is making it back home tonight ! Ouf 4d

» LOG IN to write comment.

  •   patrickchabry Mon selfie ? Lol.... 6d
  •   etipi Le Soleil d’Or, sur la Grand-Place, irradie. DerriĂšre l’emblĂšme lumineux se cache une parfumerie familiale. FondĂ©e en 1953 par la grand-mĂšre de l’actuel propriĂ©taire, l’institution a brillĂ© de mille feux jusque dans les annĂ©es 1990. L’arrivĂ©e du discount a bouleversĂ© le marchĂ©, mais le Soleil d’Or rĂ©siste. 6d
  •   etipi @patrickchabry on nez jamais aussi bien encensĂ© que par soi-mĂȘme ! 6d
  •   etipi "Nous ne tendons vers aucune chose parce que nous jugeons qu'elle est bonne, mais inversement c'est parce que nous tendons vers une chose que nous la jugeons bonne" (Spinoza)... et c'est parce que nous Ă©vitons une personne que nous la jugeons interdite. 6d
  •   etipi Keep out of range... 5d

» LOG IN to write comment.

etipi Inutile de faire cette tĂȘte d'insecte battu ! Tu n'est une infecte petite chose, Cupidon !... ou mieux Stupidon ! 7d
  •   etipi De ce bois/ est faite la flĂšche rusĂ©e du petit Cupidon/ Qui blesse par ouĂŻ-dire " Shakespeare (Beaucoup de bruit pour rien) 7d
  •   etipi « aime-le parce que je l'aime » (Comme il vous plaira) W. S, 6d
  •   etipi L'Être est-il un nĂ©ant en attente de rĂ©alisation par l'intermĂ©diaire d'un mĂ©diateur, d'un catalyseur, de quelqu'un qui dirait : « voilĂ  ce qu'il faut dĂ©sirer, voilĂ  ce qu'il faut ĂȘtre »? 6d
  •   etipi "Life swings like a pendulum backward and forward between pain and boredom" Arthur Schopenhauer 6d
  •   etipi If one lover leaves, somebody else is supposed to go in so there are always 2 lovers (ha ha ha) 3d

» LOG IN to write comment.

etipi « O hell! to choose love by another's eyes » (O enfer! choisir l'amour par les yeux d'un autre)
Shakespeare, Le Songe d’une nuit d’été
1w
  •   etipi Ma tĂȘte comme une boule Ă©norme... sensation de tant de rĂȘves... 1w
  •   etipi Vers Ă  soi(e) 1w
  •   etipi « Elle se dressa sur la pointe des pieds, et, glissant les yeux par-dessus le bord du champignon, ses regards rencontrĂšrent ceux d’une grosse chenille bleue assise au sommet, les bras croisĂ©s, fumant tranquillement une longue pipe turque sans faire la moindre attention Ă  elle ni Ă  quoi que ce fĂ»t. » (trad. Henri BuĂ©). 1w
  •   etipi "Ah! Si elle voulait bien choisir de stopper sa dĂ©fonce au Xanax et songer de stopper Ă  se choisir des fiancĂ©s avec les yeux de sa sƓur" in Apnea or the chromium home (trad. S Nephy) 7d
  •   etipi #s#uneexpressionuneimage se voiler la face... Chez moi, c'Ă©tait hier... 7d
  •   etipi ... demain, j'arrose le haut ! 🚿🚿🚿 7d
  •   etipi Qu'est-qui est vert et se dĂ©place sous l'eau ? 2d
  •   etipi RĂ©ponse : un choux marin ! 2d

» LOG IN to write comment.

  •   kaa_75 TrĂšs jolis meubles et lumiĂšre 1w
  •   etipi @kaa_75 c'est trĂšs souvent "Ă  la maison" que l'on rĂ©ussit ses plus beaux clichĂ©s... 1w
  •   etipi ... la maison, le meilleur endroit au monde pour enfin... ĂȘtre absent Ă  soi-mĂȘme 1w
  •   etipi ... quel fardeau que l'image de soi... aperçue dans les regards des autres 1w
  •   etipi "Ce thĂšme, et qui est ruineux en littĂ©rature, c’est le thĂšme selon lequel l’écrivain se trouve devant une page blanche. C’est bĂȘte, mais c’est bĂȘte Ă  pleurer et que dĂšs lors le problĂšme de l’écriture c’est : "mon Dieu comment je vais remplir la page blanche ?" Alors il y a des gens qui font des livres lĂ -dessus, sur le vertige de la page blanche. Comprenez, on voit vraiment pas pourquoi quelqu’un voudrait remplir une page blanche, une page blanche ça manque de rien, je veux dire, je vois peu de thĂšmes aussi stupides alors, y passe tous les lieux communs vraiment. L’angoisse de la page blanche, on peut y mettre mĂȘme un peu de psychanalyse lĂ -dedans, la page blanche... Et on fait parfois des romans allant jusqu’à quatre-vingt pages, cent vingt, cent quarante, sur ce rapport de l’écrivain avec la page blanche. - Je dis, c’est d’une stupiditĂ© insondable, puisque si quelqu’un se met devant une page blanche, il ne risque pas de la rempli, c’est forcĂ©, et bien plus, ça s’accompagne d’une telle conception de l’écriture et tellement stupide que, vous comprenez, c‘est juste le contraire. Quand on a quelque chose Ă  Ă©crire, ou quand on estime, lĂ , je dis pas du tout, je fais pas une distinction entre les vrais et les faux Ă©crivains, c’est plus gĂ©nĂ©ral... si vous avez quelque chose Ă  Ă©crire faut pas croire que vous vous trouvez... c’est le tiers, c’est celui qui regarde sur votre Ă©paule qui dit : "oh, il n’a rien Ă©crit encore...". "D’accord, j’ai rien Ă©cris encore". Mais quelle diffĂ©rence entre ma pauvre tĂȘte, mon cerveau agitĂ© et la page ? Aucune, Ă  mon avis aucune. A savoir, il y a dĂ©jĂ  plein de choses, je dirais plus, il y a beaucoup trop de choses sur la page, il n’y a pas de page blanche. Il y a une page blanche objectivement, c’est-Ă -dire d’une fausse objectivitĂ© pour le tiers qui regarde, sinon votre page Ă  vous, mais elle est encombrĂ©e, elle est complĂštement encombrĂ©e et c’est bien ça arriver Ă  Ă©crire. C’est que la page est tellement encombrĂ©e, qu’il n’y a mĂȘme plus de place pour y ajouter quoique ce soit." Deleuze 1w
  •   etipi Parfois il arrive (ou plutĂŽt en l'occurrence qu'il arrive avec un trĂšs grand retard) que vous mettiez un, deux ou mĂȘme trois lustres avant que de pouvoir faire le mĂ©nage dans votre pauvre petite tĂȘte, et qu'une petite lumiĂšre s'allume avant que de savoir Ă©crire la lettre qu'attends votre... 6d
  •   etipi L'amoureux voit du sens en tout et partout (il est dans le brasier du sens), c'est pourquoi il vaut mieux parfois attendre quelque peu d'ĂȘtre moins amoureux, avant que d'Ă©crire Ă  son amour... Ă  moins qu'un excĂšs de (non) sens ne nuise pas... 5d
  •   etipi CitĂ© j’ai ri de tes palais tels que des truffes
    Blanches au sol fouillé de clairiÚres bleues
    Or mes dĂ©sirs s’en vont tous Ă  la queue leu-leu
    Ma migraine pieuse a coiffé sa cucuphe 5d

» LOG IN to write comment.

etipi En 2003, l'American Dialect Society a choisi le mot (anglais) flexitarian comme le néologisme le plus utile de l'année, le définissant comme « un végétarien qui mange occasionnellement de la viande ». 1w
  •   etipi ... malheur ! Ou plutĂŽt saigneur !!! 1w
  •   etipi Si " l'enfance est une promesse qu'on ne peut pas tenir" (Romain Gary), grandir ne serait-ce point d'arrĂȘter de faire et de croire des promesses... L'enfance... comme une messe qui ne sera pas dite. "L'enfance n'a pas d'Ăąge" (Jean-Francois Lyotard), elle ne dĂ©signe pas une Ă©poque, mais un silence. 1w
  •   etipi "Soyons des seigneurs et non des saigneurs" Shakespeare revisited (Jules CĂ©sar) 1w
  •   etipi Keep out of reach of chidren (un peu comme le Xanax, quoi !) 1w
  •   etipi Ou bien alors vous pouvez "oublier" que c'est Bambi que vous mangez, faire comme si de rien n'Ă©tait (tout comme vous oubliez que le comprimĂ© que vous avalez, c'est du Xanax) et continuer de faire comme votre gentille maman vous a toujours demandĂ© de faire :"allez dĂ©pĂȘche-toi de manger ma chĂ©rie, sinon ça va refroidir !" 1w
  •   etipi Without heavy hearts, your mother just remind you once again the passing of Bambi. 1w
  •   etipi Ta mĂšre qui te dis de "manger"... Fucking terrifying, isn't it ! 2d
  •   etipi L'enfant reste sans voix ! (Enfant vient Ă©tymologiquement de infantia qui signifie 1. IncapacitĂ© de parler, aphonie. 2. Enfance 2d

» LOG IN to write comment.

etipi Faire ou ne pas faire Tintin in NYC... 2w
  •   servedbystadium Cool! 2w
  •   etipi @servedbystadium n'est-ce pas ! 😀 Vivement May... my iPhone never had eat So Good ! 2w
  •   etipi ... and never had it so good ! yumm 2w
  •   etipi Seul, je suis toujours l'un de mes possibles...
    Avec autrui, je suis ce que je suis. 2w
  •   sabinepi J ai pris le mĂȘme bateau! Pas vu Milou, 2w
  •   etipi @sabinepi c'est rĂ©ellement dommage parce que Milou ne communique par la parole avec les humains que dans Tintin en AmĂ©rique... Il t'aurait peut-ĂȘtre appris que Milou Ă©tait le surnom de Marie-Louise Van Custem, jeune-fille d'origine aristocratique dont Georges RĂ©mi Ă©tait fortement Ă©pris... mais Ă  laquelle (roturier et dessinateur) il avait renoncer devant le refus catĂ©gorique de ses parents... 2w
  •   etipi "On se fait Ă  partir de ce qu'on vous a fait" Sartre (ou plutĂŽt : on part Ă  la recherche de l'enfance perdue) 6d
  •   etipi #chance 5d

» LOG IN to write comment.

etipi Gone Girl raconte comment Amy et Nick mettent fin Ă  la confusion entre le besoin et le dĂ©sir, entre l’objet (prĂ©sent) et sa reprĂ©sentation. En termes freudiens : mettre fin Ă  la confusion entre le « pĂ©nis » et le « phallus ». 2w
  •   etipi Amy reproche Ă  Nick d'avoir cĂ©dĂ© (cf Lacan) sur son dĂ©sir et de ne plus se contenter d'elle que pour satisfaire ses besoins sexuels... alors quand elle le surprend manifester (exactement avec le mĂȘme geste qu'avec elle) du dĂ©sir pour une autre... l'envie de mort la saisie... 2w
  •   etipi Ce que j’appelle « cĂ©der sur son dĂ©sir » s’accompagne toujours dans la destinĂ©e du sujet de quelques trahisons. Ou le sujet trahit sa voie, se trahit lui-mĂȘme et c’est sensible pour lui-mĂȘme, ou plus simplement, il tolĂšre que quelqu’un avec qui il s’est plus ou moins vouĂ© Ă  quelque chose, ait trahi son attente, n’ait pas fait Ă  cet endroit ce que comportait le pacte, le pacte quel qu’il soit ; faste ou nĂ©faste, prĂ©caire, Ă  courte vue, voir de rĂ©volte, voir de fuite, qu’importe. Quelque chose se joue autour de la trahison quand on la tolĂšre quand poussĂ© par l’idĂ©e du bien, j’entend du bien de celui qui a trahit Ă  ce moment, on cĂšde au point de rabattre ses propres prĂ©tentions et de se dire : « et bien puisque c’est comme ça, renonçons Ă  notre perspective, ni l’un ni l’autre, mais sans doute pas moi, nous ne valons mieux, rentrons dans la voie ordinaire », lĂ  vous pouvez ĂȘtre sur que se trouve la structure qui s’appelle « cĂ©der sur son dĂ©sir ». Franchie cette limite oĂč je vous ai liĂ© en un mĂȘme thĂšme le mĂ©pris de l’autre et de soi-mĂȘme, il n’y a pas de retour. Il peut s’agir de rĂ©parer mais non pas de dĂ©faire. Jacques Lacan (qui, impavide, dans sa vie, n’a cĂ©dĂ© sur rien) 2w
  •   etipi La seule chose dont on peut ĂȘtre coupable, c'est de cĂ©der sur son dĂ©sir... d'oublier, de faire comme si de rien n'Ă©tait... un peu Ă  la maniĂšre d'O'Hara Ă  la toute fin de Gone with the wind (c'est bien sur son dĂ©sir qu'emporte le vent) 2w
  •   carolinev_r J ai beaucoup aimĂ©ïž @etipi 1w
  •   etipi Des le dĂ©but Scarlett a dĂ©jĂ  cĂ©dĂ© sur son dĂ©sir. N'ayant plus aucun dĂ©sir, elle copie, vole et vampirise les dĂ©sirs des autres. Scarlett est obnubilĂ©e par son besoin matĂ©riel, taraudĂ©e par sa hantise de manquer d'argent... 1w
  •   etipi Ne vous y fiez pas, la gentille Scarlett a toujours fait et fera toujours comme maman dit de faire... 1w
  •   etipi Intelligente, cette idiote de Scarlett fait toujours la diffĂ©rence entre son besoin bien compris et son dĂ©sir (enfin celui qu'elle vient d'emprunter Ă  n'importe qui), sauf bien sur, en prĂ©sence de Rhett (le seul Ă  n'ĂȘtre pas dupe de la dupe) qui trouble sa belle ordonnance. Et Dieu sait si mademoiselle Scarlett dĂ©teste ĂȘtre troublĂ©e... 1w

» LOG IN to write comment.

etipi ATTENTION SPOILER (Dernier plan du film) À quoi tu penses ?
Comment tu te sens ?
Qu'est-ce qu'on s'est fait ?
Qu'est-ce qu'on va faire ?
2w
  •   etipi ScĂ©nario : Gillian Flynn (d'aprĂšs son roman Les Apparences) & David Fincher (rĂ©alisateur) 2w
  •   etipi Rosamund Pike interprĂšte Ă©patamment le rĂŽle de l'Épatante Amy... 2w
  •   etipi Premier plan du film : "Nick se demande Ă  quoi pense sa femme. Il aimerait lui fendre le crĂąne pour le savoir"... et pour cause : l'identitĂ© d'Amy varie constamment au grĂšs des rĂ©cits qu'elle se raconte ... Enfant, Amy a servi de modĂšle Ă  ses parents comme personnage Ă  peine fictif pour Ă©crire des livres qui les ont tous rendu cĂ©lĂšbres... 2w
  •   etipi Amy a l'imagination et l'ambition d'un chat bottĂ© qui veut faire de son Ben Affleck de mari, un vrai marquis de Carabas ! 2w
  •   etipi ... et cerise sur la madeleine : Gone Girl is a movie where a character recite by heart Proust 2w
  •   etipi "MĂ©fiez-vous du premier regard... c'est le bon" Talleyrand (et pourtant ce qu'on sent ou ce qu'on sait... on ne veut pas le croire.) 2w

» LOG IN to write comment.

etipi Pourquoi (pas) la musique (cette machine Ă  supprimer le temps) ?... Oyez plutĂŽt ! 2w
  •   etipi Quand j'Ă©tais petit, je m'Ă©tais promis que question musique j'aurais une vie nettement plus "cool" que celle de Louis XIV qui, Ă  chaque fois qu'il dĂ©sirait Ă©couter la moindre petite pastorale comique, devait convoquer l'intrigant Jean-Baptiste Lully et tout le saint frusquin de l'acadĂ©mie royale de musique... 2w
  •   etipi Pari tenu, pari gagnĂ©... 2w
  •   bec45330 Top Etienne! Deezer c'est magique! Je ne connais pas la qualitĂ© de ton casque mais j'ai pu essayer des Ă©couteurs bang olufsen et c'est Ă©norme la diffĂ©rence par rapport au casque d'apple dĂ©jĂ  pas trop mal! 2w
  •   etipi @bec45330 le Boyer & Wilkins est bon. Des collĂšgues preneurs de son, m'ont assurĂ© que je n'avais pas optĂ© pour le meilleur rapport qualitĂ©/prix. On ne peut pas tout rĂ©ussir excellemment dans notre vie de consommateur, hĂ©las... Autrement Deezer, je suis leur plus grand fan... Combien de morceaux n'ai-je pas dĂ©couvert sur ce site 2w
  •   bec45330 Deezer est magique car on se sent riche en payant! 2w
  •   etipi Quand on aime la musique, on a toujours 14 ans... 2w
  •   etipi ....... 🔈🔉.... .... 2w
  •   etipi "Mozart Ă©tait tellement prĂ©coce qu'Ă  huit ans et demi, il avait dĂ©jĂ  composĂ© le BolĂ©ro de Ravel !" Pierre Desproges 2w

» LOG IN to write comment.

etipi Dread or dream color... that is the question ! 3w

» LOG IN to write comment.

etipi Maison Chrome (C pas laid) 3w
  •   bec45330 C'est....diffĂ©rent 3w
  •   etipi Non, tout va bien, vous n'avez pas la berlue, vous n'avez pas pris trop de mĂ©doC ! sinon il faudra CC 2w
  •   etipi 2w
  •   etipi Vitamine / Vit ta Vie / Vu ta Vue / Vu ton Mime 2w
  •   patrickchabry La demeure de Mercure.... 2w
  •   etipi @patrickchabry je dirais plus de saturne. MĂȘme si le mercurochrome (pansement des hĂ©ros) est de couleur rouge virant parfois Ă  l'orange... je pense au minium qui est un tĂ©troxyde de plomb hautement toxique, de couleur orange rouge et dont je badigeonnais tous les Ă©tĂ©s, le portique (aux agrĂšs de loisir) en fer, implantĂ© tout au bout du jardin de la maison de mes parents. Ma mĂšre disait :"Chrome" en parlant de cette sous-couche anti-rouille... tout me fascinait... le mot, l'odeur, la couleur, la grande-Ă©chelle sur laquelle je grimpais pour peindre, le transistor pour Ă©couter de la musique (mais surtout le tour de France)... tout... hormis le fait de devoir peindre ! Quelle... 2w
  •   etipi #orange 2w
  •   etipi Mercure.... Saturne.... HermĂšs : c'est beau comme la boĂźte orange d'un foulard HermĂšs (ça apaise parce qu'on n'a plus de vouloir/dĂ©sir puisqu'on l'a ce petit cadeau)... Ou bien c'est sexy comme le pantalon orange d'une jolie fille, mais ça excite... on devient otage/esclave de son "vouloir l'avoir"... 6d

» LOG IN to write comment.

  •   etipi Fils d'Eiffel en nid vert... 2w

» LOG IN to write comment.

» LOG IN to write comment.

etipi Cette tour, ravalée en 2012, est la seule du quartier de Beaugrenelle à bénéficier d'une piscine accessible à ses résidents au dernier étage. 3w
  •   cybermoitie Tu y as piquĂ© une tĂȘte ? 3w
  •   etipi @cybermoitie j'ai rĂ©sidĂ© pendant 6 mois dans une des tours du front de Seine... mais non, je n'ai point ploufĂ©... j'imagine que j'aurais aimĂ©. 3w

» LOG IN to write comment.

  •   etipi C'est en passant devant la vitrine du couturier qu'elle ressentit comme un coup de foudre pour le fils de ce fou de coudre ! 2w
  •   etipi Elle se dit que ca ne devrait pas ĂȘtre trop difficile de lui faire perdre la tĂȘte ! 2w
  •   etipi Elle s'amusait dĂ©jĂ  Ă  l'idĂ©e que ça ne serait sĂ»rement pas elle qui l'aiderait, en posant la tĂȘte sur son Ă©paule... 2w

» LOG IN to write comment.